ACCUEIL




L’eau est le principal constituant des êtres vivants et l’élément indispensable à toute forme de vie. Sans eau, aucun organisme, qu'il soit végétal ou animal, simple ou complexe, petit ou gros, ne peut vivre.

Avant sa naissance, l’homme passe par une phase «aquatique»: il baigne dans le liquide amniotique. Un embryon humain de 3 jours est formé de 94% d’eau. L’eau représente 75% du poids total d’un nourrisson, et chez un adulte, elle représente 70%.


De la tête aux pieds, nous sommes en eau : notre sang en contient 83%, notre squelette 22%, nos muscles 76%, et notre cerveau 75%.
L’eau élément vital...
L’homme perd en moyenne 2 litres d’eau par jour : 

· 0,5 litre par transpiration,
· 0,5 litre par respiration,
· 1 litre environ par les urines.

Pour compenser ces pertes, l’homme doit absorber en moyenne deux litres d’eau par jour. Il les trouve dans les boissons et les aliments. S’il perd 2% de son eau, l’homme éprouve le besoin de boire ; s’il en perd 10%, il a des hallucinations et sa peau se rétracte ; s’il en perd 15%, il meurt. 

Chez l’être humain, l’eau circule en cycle ininterrompu et n’est jamais stagnante : elle forme une sorte de courant d’eau dans le corps, et aide ainsi à son bon fonctionnement. En effet, l’eau irrigue les tissus (la peau, par exemple) et permet la fabrication des cellules. De plus, aidée des sucs digestifs, elle rend possible la digestion des aliments. L’eau est un conducteur, cela signifie qu'elle a le pouvoir de conduire les signaux électriques émis par les muscles et le cerveau. En partie grâce à l’eau l’homme peut bouger, parler, et toutes sortes d’informations (battement du cœur, respiration,...) circulent entre les organes. L’eau permet aussi l’évacuation des déchets du corps, grâce notamment au travail des reins.